Article de Blog - Le chien de compagnie en France au XXIème siècle

< Retour aux autres articles
Article de Blog - Le chien de compagnie en France au XXIème siècle
La France comptait 7,6 millions de chiens en 2018, selon les chiffres de la FACCO, présents dans plus d’un foyer sur cinq. Même s’il est devenu le second animal de compagnie préféré des Français, il reste toujours considéré comme « le meilleur ami de l’Homme ». Plus de 340 races de chiens sont répertoriées par la Fédération Cynologique Internationale, allant du Chihuahua ne pesant que 800 grammes, au Dogue Allemand pouvant atteindre plus de 110 kilos.
 
 
En France, durant le siècle dernier, le chien est passé du jardin au garage avant d’entrer dans les foyers, allant du canapé à la chambre. La vision que nous avons de lui a beaucoup évolué au gré des recherches éthologiques, de l’avancée des sciences comportementales et des neurosciences. Du simple animal-outil ou objet à destination utilitaire, il est devenu membre à part entière de sa famille humaine d’adoption.
 
Cependant, ces nouveaux modes de vie imposés aux chiens, que ce soit les environnements dans lesquels nous les plaçons ou la législation drastique les concernant, vont à l’encontre de nombreux de ses besoins fondamentaux, conduisant à un développement non-négligeable de problématiques.
 
Comprenons-nous bien, avoir ouvert la porte de nos demeures humaines aux chiens n’est pas en soi une mauvaise chose, mais les contraindre à nos vies modernes, qui sont elles-mêmes inadaptées à nos besoins fondamentaux, ne peut qu’être source de conflits.
 
Ainsi, l’explosion d’ouvrages traitant de bien-être et d’éthique animale, de « mieux-vivre » avec son chien ou de manuels d’éducation et de rééducation canine en témoignent, tout comme le développement des métiers de « comportementaliste », « éducateur canin », « communicateur animalier » ou autre « expert canin ». Parce que la demande est là, l’offre se crée. 
 
Finalement, comme nous sommes pris dans un système qui nous échappe, avec ses avantages et ses contraintes, nous devons trouver un juste-milieu entre notre vie d’humain et celle de nos chiens, la plus proche possible de leurs besoins. 
Encore faut-il les connaître, et c’est ce que je tâcherais de vous apprendre, à travers ces articles.
 
Romain Moussay
Éducateur canin
Intervenant PECCRAM
Comportementaliste – médiateur
Formateur agréé en Préfecture du Morbihan